Où pratiquer l’œnotourisme en France ? Partie 2/3

En ce joli mois d’Octobre, la saison automnale est désormais bien entamée. Pour autant, l’heure n’est pas encore au cocooning hivernal et l’on apprécie la langueur des escapades mordorées. Un tourisme essentiellement tourné vers la Nature et ses tonalités cuprifères, vers de grandes balades parfumées et ce slow-life tant prisé des magasines. Or, s’il y a un bien un type de voyage qui se prête aux atours d’Automne, c’est le tourisme viticole. Lequel prend toute sa saveur dans certains des coins les plus délicats et prisés de l’Hexagone. Certes, la région bordelaise est la plus réputée. Mais d’autres régions se prêtent tout particulièrement aux visites de vignobles nimbés de couchés de soleil …

La Champagne

Il en va ainsi notamment de la Champagne. Evidemment, cette région de France ne vous est probablement pas inconnue. Et ce d’autant plus si vous êtes amateur de vin. Champagnes et vins clairs (c’est-à-dires les champagnes avant prise de mousse) seront au menu de cette échappée belle sur ce territoire haut en couleur, classé à l’UNESCO en 2015. Autrefois réservé aux initiés, cette distinction a mis la région en lumière et attiré les touristes de tous bords qui viennent visiter les sublimes caves champenoises. Dont celles de Reims, s’étendant sur plus de 120 kilomètres de galeries souterraines. Du reste ; la ville à elle seule ravira tout à la fois les amateurs de bons vins, les inconditionnels de petites et grandes Histoires ou encore les férus d’architecture qui s’abandonneront à la contemplation de l’incroyable cathédrale de Reims. Ou le sublime Palais de Tau, autrefois résidence des archevêques de Reims. Quant aux vignobles, ils couvrent 34 500 hectares et permettent de bucoliques déjeuners sur l’herbe, environnés de douceur automnale. Enfin, ne manquez pas de vous offrir une matinée au village de Dom Pérignon ; mondialement connu pour sa cuvée de prestige.

L’Alsace

Si l’Alsace est appréciée des français et des touristes pour la beauté de ses marchés de Noël ; elle est aussi un haut lieu de la culture viticole. Riesling, Gewurztraminer, pinot gris, pinot blanc, crémant d’Alsace et Sylvaner ne sont que quelques unes des productions locales dont peuvent se régaler les œnologues en herbe. Cela parce que la situation géographique particulière de la région confère à sa terre et à ses cépages un arôme singulier que l’on doit à l’affleurement de roches venues du massif vosgien. Dès lors, l’Alsace devrait être une étape obligatoire pour tout amateur de vin.

Ainsi, pourquoi ne pas opter pour une escape en Champagne ou en Alsace lors des vacances de la Toussaint ? A coup sûr, vous en reviendriez avec de beaux souvenirs. Et feriez certainement de très belles découvertes, oenologiquement parlant.

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.