Focus sur les différentes méthodes de taille – Partie 1/2

Tailler la vigne est assurément l’une des activités incontournables du métier de viticulteur. Une étape du développement de la vigne essentielle si l’on souhaite que celle-ci produise toujours plus de fruits, année après année. Car il s’agit là de supprimer les bois inutiles de l’année précédente afin de ne pas épuiser la plante. Tout en évitant de nuire aux récoltes à venir qui pourraient alors se révéler être de qualité médiocre. Pour autant, l’exercice est loin d’être aisé tant il existe de procédés de taille différents !
Par conséquent ; focus sur les différents modes de taille de la vigne …

La taille dite « en Guyot ».

Très usitée puisque plutôt facile et rapide, la taille dite « en Guyot » tire son nom de celui qui l’a inventée et s’effectue sur vigne palissée. Ceci dit, elle peut être simple ou double. Ainsi, dans le cadre de la taille en Guyot simple, l’on utilise un palissage de fil de fer et un long bois (à cinq ou huit bourgeons) associé à un courson (sarment de l’année précédente taillé pour la fructification) à deux bourgeons. En cas de taille en Guyot double cependant, le pied de vigne est structuré en deux bras portant chacun un courson et une baguette (c’est-à-dire un long bois). Mais comme pour la taille en Guyot simple, il est nécessaire d’utiliser un système de palissage en fil de fer. A noter, cette méthode est particulièrement appréciée dans le Bordelais, le Sud-Ouest, la Loire et la Champagne.

La taille dite « en cordon de Royat »

Autre procédé, la taille dite « en cordon de Royat » nécessite de couder le pied de vigne. Et là encore, l’on met à l’honneur un palissage sur fil de fer. Cependant, la principale différence réside dans le fait que l’on conserve sur la partie horizontale quelques bras taillés assez courts où l’on conserve un courson. Une démarche qui permet d’obtenir une récolte particulièrement homogène étant donné que les fruits murissent à la même hauteur et bénéficient uniformément de la lumière du soleil.

Ceci dit, ces deux types de tailles ne sont pas les seules existantes et les viticulteurs connaissent également l’art de la taille en Lyre, de la taille dite « en Gobelet » ou bien de la taille mécanique de précision …

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.