Le microtacteur, nouvel indispensable du monde viticole.

Le monde viticole semble raffoler du microtracteur, ce petit véhicule qui envahit depuis quelques années le quotidien des vignerons. Preuve en est ce véritable engouement autour du modèle chenillard viticole K65 qui fait désormais partie de la routine de quelques 142 vignobles entre Champagne, Bourgogne, Beaujolais et Côtes du Rhône. Et cela en tout juste trois ans d’existence ! Or, ce n’est pas pour rien si l’engin connaît un tel succès auprès des professionnels … Bien au contraire, ses nombreux atouts en font l’outil indispensable pour adoucir la pénibilité d’un travail pourtant essentiel. Car l’essence du vin passe avant tout par la qualité du travail de la terre, préoccupation au cœur de la viticulture.

Qu’est-ce qu’un microtracteur ?

A vrai dire, le microtracteur est tout à fait semblable à un tracteur, si ce n’est en terme de taille. Car il s’agit comme son prédécesseur d’un chenillard, c’est-à-dire d’un véhicule fonctionnant à l’aide de chenilles motrices. Par conséquent, il s’agit d’un outil tout à fait adapté au tout-terrain et plus encore, au sol des vignobles qu’il permet d’ameublir et de préparer aisément. Etape essentielle s’il en est, puisque la saveur du raisin proviendra avant tout de la qualité du sol. De plus, à l’image de tous les chenillards, il permet de demi-tour sur place, ce qui est assez pratique dans le cas de plantations peu espacées. Cependant, aux atouts d’ors et déjà énoncés, le microtracteur ajoute sa tout petite taille ; laquelle est tout particulièrement adaptée au travail du vigneron.

Une grande maniabilité.

En effet, cette taille minorée par rapport à un tracteur permet une maniabilité bien plus importante que celle de son aîné. Alors, bien évidemment, il s’agit tout de même d’un outil imposant qu’il est nécessaire d’apprendre à manier correctement dans le cas où vous n’avez pas déjà l’habitude de conduire un tracteur de taille normale. Et il est bon dans ce cas d’opter pour des entraînements sur chemin plat (et à vide !) pour se familiariser avec la conduite d’un chenillard. Cependant, dans le cas contraire, vous ne serez pas dépaysés ! Et apprécierez certainement ce nouveau format qui vous permettra de slalomer facilement entre les vignes.

Un confort optimal.

Autre force de ce microtracteur, son confort. La pénibilité du travail d’un vigneron n’est plus à démontrer. Les journées son longues et le corps soumis à rude épreuve puisque pour travailler la terre des cépages, il faut se courber en permanence. Or le microtracteur permet de travailler le sol tout en restant confortablement assis pour ménager son dos. Cela tout mettant en place fossés, bassins de rétentions et terrasses nécessaires à la culture de la vigne. Ou encore, en préparant l’irrigation de la parcelle.

Une grande variété d’accessoires.

Enfin, ce microtracteur est infiniment polyvalent. Cela car il peut être équipé de nombreux accessoires visant à entretenir la parcelle agricole. Parmi ceux-ci bennes, bêches, charrues ou autres qui rendront un fier service au vigneron.
Sans compter que les possibilités d’utilisations de ce petit véhicule ne s’arrêtent pas à la lisière des vignes et qu’il pourra aussi vous être d’une grande utilité dans le cadre d’un petit déménagement sur une même propriété !

Maniable, polyvalent et confortable : un véritable atout charme pour votre domaine viticole !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.